La survie du cinéma d’art et essai à Carcassonne !

    La Ville s’engage pour le rachat du Colisée.

    Gérard Larrat a mandaté son adjoint aux Affaires Culturelles, Jean-Louis BES, pour entreprendre les négociations sur ce dossier stratégique qu’est l’avenir du cinéma d’art et essai à Carcassonne. Un cinéma qui participe pleinement à la dynamisation du centreville et qui menaçait de fermer ses portes au vu notamment des travaux importants de conformité jamais réalisés par l’ancien exploitant.

    Lors du conseil municipal du 13 décembre 2018, les élus ont voté à l’unanimité pour le rachat des murs du cinéma. Une convention visant ce rachat a été signée avec l’actuel propriétaire des murs, la SCI Le Colisée, et le nouvel exploitant la société CGR, qui s’est engagé à poursuivre son exploitation dans ce lieu hautement symbolique et au patrimoine remarquable.
    Au vu de l’importance et du coût des travaux de rénovation à réaliser, nul doute que la Ville sera accompagnée dans ce projet, par les autres collectivités, Agglomération, Département, Région et l’État, qui avaient manifesté leur soutien lors de la mobilisation générale en 2018. Ceci dans un objectif commun : la survie du cinéma d’art et essai en coeur de ville !

    52 000 : C’est le nombre d’entrées enregistré par le cinéma Le Colisée sur l’année 2017, sur les 3 salles exploitées

    Source : bien vivre à Carcassonne / mars - mai 2019

     
     
    French