PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES INCENDIE DE FORÊTS

    Incendie de forêts : Massif de la Cavayère

    Page   21 Juil 2020

    Le massif de la Cavayère, site très vulnérable face aux incendies, doit faire l'objet de l'attention de tout un chacun. Que ce soit pour des travaux agricoles, les loisirs, le quotidien (barbecue, cigarette) vous êtes responsable chaque fois que vous allumez un feu.

    • Aussi si vos activités vous conduisent à allumer un feu à proximité d'espaces combustibles des mesures réglementaires en vigueur doivent être appliquées, évitant ainsi des sanctions financières lourdes et l'impact psychique personnel qui s'en suit. Par conséquent toute opération préventive n'est pas négligeable
    • Le Plan de Prévention des Risques d'Incendie de Forêts est une étude cartographiée des secteurs les plus exposés aux risques d'incendies faisant apparaître des zones réglementées à l'intérieur desquelles les accès, les aménagements, les débroussaillements, les constructions ou extensions sont plus ou moins restreints et parfois même interdits.

    Les zones

    Les secteurs sont classifiés en plusieurs zones :

    • Zone rouge : Aléat fort
    • Zone bleu : Aléa moyen à supérieur
    • Zone blanche : Aléa nul

    Les obligations

    Fort heureusement, aujourd'hui, le risque existe mais il est possible grâce aux moyens mis en œuvre au travers du PPRIF, appuyés par les efforts mis en synergie, de par la collectivité et les ayants droits, de protéger les personnes les biens et l'environnement.
    La collectivité pour ce qui concerne les secteurs du domaine public, a en charge le débroussaillement, l'entretien et la mise en œuvre des voies périmétrales, visant à éviter la
    propagation du feu. Ces actions sont renforcées par la pose d'hydrants en nombre suffisant sur le territoire.
    Les ayants droits : propriétaires terriens, locataires, ont en charge le débroussaillage de leur propriété, tant au niveau des sols : herbes sèches, broussailles que la taille des houppiers qui ne doivent pas être en contact entre eux. Une distance dite de « sécurité» est observée entre les végétaux et les bâtiments. Les voies d'accès et de circulation sur la parcelle restent libres. L'exécution de ces entretiens et travaux reste sous la vigilance du Maire. En l'absence d'application, après relances, prises de contacts, et mise en demeure, la Commune pourvoira d'office, imputant au contrevenant, le montant financier de l'intervention des prestations.

    Conclusion

    Dans le souci de sécurité et la volonté de préserver la sérénité et la bonne jouissance de l'environnement qui est offert, l'ensemble des usagers du secteur du massif de la Cavayère : résidents, promeneurs et collectivités doivent faire preuve de responsabilité, de respectabilité et de vigilance afin de réduire, par les moyens préventifs énoncés, le risque d'incendie.

    French